Page accueil         
   Art     Science              
 ■1- sculpture carbone
 
2- l'art et l'océan
 
3- L'Art au Féminin
 ■4- Trophées fil de carbone
 5- archéologie contemporaine39/45
 
 
6- bustes de footballeurs  
 7-
Mode bustier féminin carbone
 
8- Peinture gravure dessin inclusion
 
9- Art funéraire  urnes  
 ■10- art et le vin.
 ■11- livres  Edités en cours et posters
 ■12- Idées Cadeaux.    bronze    
 
13- Design 
 
14  Sculpture  Terroir en Sculpture
 15 St Jacques de Compostelle  
 
16 The Whole La dame quantique
 17 Art quantique
 
18 Algomarines  algues en art
       
 Démarche                          
 ■
Démarche de l'auteur
 ■
Livres
  Démarche scientifique (sur demande)
   Communication                   
 
Les articles de presse
  Vente oeuvres quantiques
 
Expositions et manifestations  
  ■ Prochaines expositions          

 
Signer le livre d'OR
( arrêt 2003)
 
lire le livre d'Or

 
 

 


                                            
                                                                                
..............................................................................

SERVANT-ERMES : sculpteur sur composite carbone. « DIAMANT NOIR » en 1985  puis  en 2009

 SERVANT-ERMES est un artiste inclassable parce qu’éclectique. Peintre, sculpteur, photographe, chercheur indépendant, l’innovation et les nouvelles technologies le passionnent. Ses œuvres et ses recherches en font un créateur avant-gardiste et parfois visionnaire.

Artiste durant ses loisirs et salarié assidu au travail dans une société de prestige, il exerce parallèlement ces deux activités pendant trente ans, situation nécessaire selon lui pour créer et inventer.

En 1985, il est l’initiateur du carbone/carbone dans l’art et en 1987 dans la mode avec ses bustiers futuristes en textile composite carbone, visibles au musée de la carbone mode de Marseille. Il fabrique son matériau composite carbone selon un procédé qui offre des couleurs exceptionnelles variant du ton ébène au ton métal argenté.

Il révolutionne l’image de Marianne par la création de sa Marianne en carbone acquise par la mairie de St Médard en Jalles en gironde et présentée dans le livre des Mariannes de France. Elle est une allégorie révolutionnaire proposant une tête ovoïde sans trait de visage pour que toutes les femmes de France s’y retrouvent. Son  travail du carbone pour l’art funéraire lié à des projets très ambitieux le propulse aux USA.
En 1990 il édite
« art diamant noir »,un ouvrage d’art sur ses œuvres en carbone et sa démarche artistique.

Interpellé, par l’histoire de la dernière guerre mondiale il crée une collection de statuettes « Archéologie Contemporaine 39/45 » afin de rendre un hommage et de participer à la culture du souvenirCes statuettes sont créées à partir de fils de fer et d’éclats d’obus datés, de sable oxydé, le tout résiné ; certaines sont visibles au musée Jean Moulin à Bordeaux.

On le découvre dans un ouvrage d’art « les composites dans l’art » aux cotés de Niki de Saint Phalle, César, Jean Dubuffet. Son travail lui confère une renommée nationale et internationale, avec des acquisitions d’institutions et de particuliers. Ses bustes de grands sportifs en carbone et de nombreux trophées (sport, loisir, innovation industrielle) sont distribués aux quatre coins du monde.

Au chapitre peinture, il invente un nouveau concept dans l’art contemporain : l’art quantique. Concept qui s’avère être l’aboutissement esthétique de ses recherches scientifiques. Chaque toile est un art bang aux couleurs vives et en relief crée à partir d’un moulage de graines de tournesol. Il met sur toile la danse des particules qui anime notre vie pour rendre visible l’invisible. Servant-ermes suggère la présence des particules dites neutrinos qui seraient pour lui à l’origine de la vie et de l’évolution, une véritable mémoire collective.

Scientifique de formation, il s’intéresse à la recherche sur l’origine de la vie et de la matière et formule par une équation le principe de la Création. Principe lui permettant de développer logiquement 25 théories pour décrire la création de l’Univers sans big bang et son évolution jusqu’à l’Homme. Ces travaux furent  publiés en 2003 sous le titre  Nos origines à partir du « rien ». Au cours des interview,  il interpelle et finit souvent par être comparé à des personnages scientifiques ou artistiques de grandes renommées. Son avant-projet spatial « positrom » qui permettrait de compléter la force universelle de Newton, la relativité générale d’Einstein et de comprendre la matière, déstabilisent les grands spécialistes. Aujourd’hui l’auteur vie à Bordeaux poursuit ses créations (comme terroir en sculpture) et ses études scientifiques notamment sur les systèmes  neurologiques entre les neutrinos.
 Sa
galerie-musée de la matière EMC² à Bordeaux lui permet d’exposer en permanence ses oeuvres et de promouvoir par des expositions temporaires des artistes invités. Indéniablement, son art est une valeur sûre car il a du sens et repose sur des réflexions intéressant le genre humain. O.A.

Pour le découvrir ; livres et visite d’atelier Musée, sur demande.